SFR Presse
Nice Matin
24 février 2019

Nady : «Un pied de nez à la maladie»

1 min

Les premiers signes de la maladie de Parkinson se sont déclarés il y a deux ans. Après trois à quatre mois de réflexion, Nady, 68 ans, a décidé de se faire tatouer sur l’avant-bras « un pantin un peu tristounet et peut-être assez nostalgique ». Un pantin avec des écrous et des vis : « Puisque la maladie va me déglinguer, je le voulais, lui aussi, un peu esquinté. » Ex-technicienne de labo « entre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :