SFR Presse
La Voix du Nord
11 septembre 2019

LA LIBÉRATION, VÉCUE PAR LOUIS.

1 min

« Je me souviens bien de la déroute des Allemands qui fuyaient les troupes américaines. J’avais 10 ans. Ils venaient de Douai, mais furent arrêtés à Denain où des wagons avaient été placés en travers de la route. Du haut des bureaux des entreprises Cail, les maquisards ont lancé des grenades. Un tank a pris feu. De chez mes parents, à 3 km, on a vu une épaisse fumée noire monter vers le ciel. Les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :