SFR Presse
Sud Ouest
30 janvier 2019

Ford : Punch doit remplir son carnet de commandes

Pascal Rabiller

2 min

Pascal Rabiller
Pascal Rabiller

BLANQUEFORT (33) Vingt-quatre heures après la non-validation du Plan de sauvegarde de l’emploi porté par Ford, dans le cadre de l’arrêt de son activité à Blanquefort, en Gironde, Bercy a tenu à faire un point sur cette décision. « Elle est liée à un motif technique qui porte sur le non-respect, par Ford, d’une procédure de recherche d’un repreneur », précise un représentant du ministère de l’Écono

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :