SFR Presse
Libération
11 juin 2019

Pas grand-chose à «Greta»

L’ennui procuré par ce jeu de piste hitchcockien vu et revu n’est compensé que par le génie trop solitaire d’Isabelle Huppert.

2 min

Une femme, de dos, remonte un quai avec, niché sous le bras, son sac à main rigide - pardon, non, rémanence optique cinéphile, le sac, Greta ne l’a plus, l’ayant abandonné sur un siège du métro dans l’attente qu’une âme charitable le lui rapporte, à l’adresse indiquée sur la carte d’identité plastifiée glissée au milieu d’autres petites choses de sac de femme. Greta l’ogresse en Petit Poucet déplo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :