SFR Presse

Quatre ans de prison requis contre le responsable associatif qui détournait les subventions

Sébastien Gignoux

2 min

Sébastien Gignoux
Sébastien Gignoux

Profitant d'une absence totale de contrôles, le fondateur d'une association bidon d'animation jeunesse a détourné pour 120 000 euros de subventions, laissant les animateurs sans salaires et avec de fausses fiches de paye. Quatre ans de prison ont été requis à son encontre. "De qui se moque-ton ?", tempête Me Frédérique Fayette. "Alors que la ministre a parlé de gonfler les subventions pour souteni

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :