SFR Presse
Le Figaro
9 octobre 2019

John Boorman, le poète du cinéma

ÉDITION  Après un premier livre consacré au réalisateur britannique, le célèbre critique Michel Ciment dissèque son œuvre dans une suite éclairante.

Eric Neuhoff

2 min

Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

Édition définitive : on dit ça comme ça. La première version du livre, parue en 1985, s’achevait avec La Forêt d’émeraude. Depuis, John Boorman a tourné six autres films. Cela méritait une suite. Michel Ciment, pour qui l’œuvre du cinéaste n’a pas de secret, a repris son bâton de pèlerin. Il dévoile les thèmes récurrents, compare les séquences, n’ignore pas la technique. Les illustrations abonden

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :