SFR Presse
Le Télégramme
2 avril 2019

… et la CGT aussi

1 min

Dans un communiqué, la CGT de Brest métropole réagit aussi à propos des futurs rythmes scolaires. « Notre préavis de grève jusqu’au 31 mars fait suite à la réécriture du projet éducatif de territoire (PEDT), dont la mouture impacterait le travail des animateurs de la ville et associatifs, car elle entraînerait, à titre d’exemple : une diminution du temps des temps d’activités périscolaires (Tap),

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :