SFR Presse

L’Aviron dit « Merci Quercy »

Pierre Malharin

1 min

Pierre Malharin
Pierre Malharin

Xavier Péméja avait vu juste. Le manager de Nevers ne le savait pas encore, mais c’était à ses dépens. La clé en phases finales ? « Les joueurs qui arrivent à se transcender ou non : sur quatre choix, quand ils vont en faire 50 % de bons dans la saison, là il faut qu’ils soient à 4 sur 4 », considérait avant la rencontre le technicien, passé par le banc de l’Aviron entre 2005 et 2008. Son capitain

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :