SFR Presse
Midi Libre
12 mai 2019

Twittos dans l’os

1 min

Tu twittes, tu meurs. Ah, ces petites décharges d’adrénaline qui font plaisir à son ego. Ah, ces petits moments de génie littéraire qui, en quelques mots bien sentis, deux Smileys jouissifs et une photo détournée font de son auteur un narcissique et éphémère auteur à succès. On a les followers que l’on mérite ! Car au mieux, le twitto est passeur d’info. Respectueux et pondéré. Parfois, le voilà q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème