SFR Presse
Libération
16 juin 2018

«Il n’y a qu’en Mai 68 que je me suis senti parisien»

Le photographe et cinéaste américain, 90 ans aujourd’hui, habitait déjà le Quartier latin durant le mois de mai. Il en a tiré «Grands Soirs et Petits Matins», documentaire sur le vif qui capte l’effervescence étudiante et l’explosion de la parole. Cinquante ans après, il se souvient d’un tournage unique et improvisé.

5 min

William Klein a eu 90 ans le 19 avril. Et pour souffler toutes ces bougies, le photographe, cinéaste et peintre, né à Manhattan en 1928, a rencontré les journalistes, toujours curieux de retrouver ses mots crus et sa tchatche aiguisée. Il a aussi, à l’occasion, publié un petit livre nerveux, avec des photos légendées (William + Klein aux éditions Textuel). Pour Libération, le grand Klein, certes p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :