SFR Presse

Relaxé par visioconférence, il est arrêté dès sa sortie de prison

Claire Lagadic

2 min

Claire Lagadic
Claire Lagadic

Sa joie aura été de très courte durée. Le jeune homme de 18 ans relaxé, lundi, par le tribunal correctionnel de Toulouse pour des faits de recel (notre édition d’hier) n’a pas goûté longtemps à sa liberté retrouvée au prix des efforts de son avocat, Me Brice Zanin. Alors qu’il avait remercié le président, par caméra et micro interposés, mesures sanitaires obligent, et quitté avec le sourire la pet

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :