SFR Presse
01 Net
2 octobre 2018

Un lâcher d’insectes mutants pour lutter contre la malaria

1 min

Dix mille moustiques mâles génétiquement modifiés vont être libérés au Burkina Faso pour tenter d’éradiquer le paludisme. Objectif de ce projet, initié par Delphine Thizy ? Que l’accouplement des insectes “OGM” avec des femelles sauvages ne produise que des mâles. Comme le gène modifié se transmettra de génération en génération, la chercheuse pense qu’en moins de deux ans, la variété de moustique

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :