SFR Presse
Le Figaro
28 novembre 2018

De possibles applications pour détecter le cancer

Christophe Cornevin

2 min

LA MÉTHODE mise en place par l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) pour prélever et identifier des molécules présentes dans l’empreinte olfactive passionne les professionnels de santé. « Le monde médical est confronté à des problématiques de diagnostics : l’insuffisance de spécificité des examens ou l’utilisation de méthodes trop lourdes et trop coûteuses (IRM, sc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :