SFR Presse
Courrier Picard
11 février 2019

La sous-location en voie de normalisation

1 min

Dans le cas d’un logement loué vide, votre bailleur doit autoriser par écrit toute sous-location sur un document qui devra également mentionner son prix. Autre exigence : le tarif négocié doit obligatoirement être inférieur ou égal à votre propre loyer. Et pour faire bon poids, la loi impose que vous fournissiez à votre sous-locataire une copie de votre bail ainsi que l’accord signé du bailleur. D

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :