SFR Presse
La Croix
22 septembre 2019

En Turquie, le parti d’Erdogan en perte de vitesse

Mathilde Blayo

3 min

Il y a trois mois, le 23 juin, l’AKP au pouvoir en Turquie perdait les élections municipales à Istanbul, fief du président Recep Tayyip Erdogan. Un vote comme un désaveu de la politique du gouvernement, que traduit l’affaiblissement du parti présidentiel. Durant l’été, plusieurs poids lourds ont encore fait défection. Quelle est la situation à Istanbul depuis la défaite de l’AKP ? Dimanche 23 juin

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :