SFR Presse
Paris Match
26 mars 2020

NOS REPORTERS ONT PASSÉ PLUSIEURS JOURS DANS LE GROUPE HOSPITALIER ALSACIEN EN ALERTE PERMANENTE JACQUES, médecin urgentiste « ON INTUBE LA CHAINE. C’EST DE LA M DECINE DE CATASTROPHE. UNE CATASTROPHE QUI DURE DEPUIS TROIS SEMAINES »

De notre envoyé spécial à Mulhouse Arnaud Bizot

6 min

De notre envoyé spécial à Mulhouse Arnaud Bizot
De notre envoyé spécial à Mulhouse Arnaud Bizot

a journée s’annonce très compliquée. Ce vendredi 20 mars, à 10 heures, soixante-quatre patients attendent aux urgences depuis la veille au soir. Vingt-cinq nécessitent une hospitalisation, trente-neuf n’ont toujours pas été vus par un médecin… Mais il ne reste que cinq lits de réanimation. « Les cas sérieux, on les consulte à la hussarde. Un coup de “stétho” et on lance le bilan direct, en trente

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :