SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Le chinois HNA quitte Pierre & vacances

Mathilde Visseyrias

2 min

L’idylle est terminée. Le conglomérat chinois HNA, qui avait acquis 10 % du capital de Pierre et Vacances en 2015, se désengage du groupe français de tourisme et de loisirs (nos éditions du 22 août). Sa participation est acquise par la Société d’investissement touristique et ­immobilier (Siti), holding familial du fondateur, Gérard Brémond, qui ­détenait déjà 39,8 % du capital de l’entreprise. Le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :