SFR Presse
Libération
30 novembre 2018

Mexique : López Abrador, la sécurité au premier chef

Elu en juillet, le nouveau président de gauche entre en fonction ce samedi. Il veut négocier avec les Etats-Unis le devenir des migrants centraméricains coincés à la frontière avant de s’attaquer aux inégalités et à la criminalité.

4 min

Une première question se pose à Andrés Manuel López Obrador (dit «Amlo») à l’heure d’entrer en fonction comme président du Mexique : le pays qu’il gouvernera durant les six prochaines années sera-t-il un camp pour réfugiés refoulés aux portes des Etats-Unis ? Le sujet est brûlant : les dénommées «caravanes» de migrants centraméricains se sont déployées sur le territoire mexicain durant ces dernier

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :