SFR Presse
Sud Ouest
12 juin 2019

La disparition cachait un meurtre

David Briand,d.briand@sudouest.fr

2 min

David Briand,d.briand@sudouest.fr
David Briand,d.briand@sudouest.fr

SAINT-LAURENT-DE-LA-PRÉE (17) Le corps sans tête ni mains de Françoise Vrillaud, 85 ans, a été découvert par deux promeneurs dans une zone boisée dimanche soir. Une enquête a été ouverte pour meurtre sur personne vulnérable La disparition inquiétante, qui durait depuis 18 jours, cachait un meurtre abject. Il faudra attendre les résultats de l’autopsie, pratiquée hier, pour connaître les causes de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :