SFR Presse
Var Matin
30 novembre 2019

Collision d’hélicos français au Mali : le général Lecointre réfute toute implication de Daesh

2 min

Le groupe djihadiste État islamique (EI) ou Daesh a affirmé, jeudi, avoir provoqué la collision entre deux hélicoptères français dans laquelle 13 soldats ont trouvé la mort au Mali, en forçant un des appareils à battre en retraite après une embuscade. Une affirmation formellement démentie, hier, par le général Lecointre, chef d’état-major des armées. « Il n’y a pas eu de tir de djihadistes contre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :