SFR Presse
Pianiste
23 août 2018

Un piano de 1895 vandalisé par la douane

1 min

➜Quand protection animale et musique ne font pas bon ménage... Le britannique Julian Patton en a fait les frais en déménageant son vieux piano. Hélas, la douane néo-zélandaise y a surtout vu la charge d’ivoire, matière interdite dans le pays. Les parties supérieures des touches ont été retirées et doivent être détruites aux frais du propriétaire qui se contentera comme maigre consolation de toute

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :