SFR Presse
Le Figaro
29 juin 2020

La place financière de Tokyo espère profiter des ennuis de Hongkong

Le premier ministre japonais rêve d’accueillir des talents étrangers de la métropole chinoise.

Régis Arnaud

3 min

Régis Arnaud
Régis Arnaud

ASIE Tokyo, place de repli de la finance asiatique après la chute de Hongkong. C’est le nouveau rêve du gouvernement japonais alors que Pékin resserre son étau sur l’ex-colonie britannique. Dans une formule sibylline, le premier ministre Shinzo Abe a assuré le 12 juin à la Diète que son pays « continuait d’accueillir tous les talents étrangers, notamment ceux de Hongkong », tandis que son parti pu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :