SFR Presse
Midi Libre
7 septembre 2019

L’Albanie veut « onze lions »

1 min

Hugo Lloris n’a pas eu besoin de réviser son petit Albanais illustré pour imaginer ce qui attend les Bleus, samedi. « Je les ai affrontés cinq fois dans ma carrière et cela a toujours été difficile ». Bloc bas, agressivité, les compatriotes de Lorik Cana, capitaine retraité de la sélection, comptent aussi sur leur volonté. Et leur passé face aux Bleus. « Nous avons déjà prouvé (à l’Euro-2016) que

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :