SFR Presse
La Provence
13 juin 2018

L’ancien "super-flic" condamné en appel

2 min

Épilogue de trente ans de "miel" d’une carrière légendaire stoppée net par la justice, l’ancien "super-flic" Michel Neyret a été condamné hier à Paris, en appel, à deux ans et demi de prison ferme pour corruption. Soit la peine ferme prononcée en première instance en 2016, alourdie d’un an et demi avec sursis. Condamné notamment pour corruption et association de malfaiteurs, le "super-flic" déchu,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :