SFR Presse
Challenges
16 octobre 2019

Le smartphone made in France bugge

2 min

Le franco-chinois Wiko réduit la voilure et Remade est en redressement judiciaire. Cocoricouac. Le smartphone made in France va mal. C’est d’abord Wiko, la marque franco-chinoise, qui a validé un plan de rupture conventionnelle collective pour 77 salariés, soit près de la moitié de ses effectifs en France. Alors que Laurent Dahan est parti l’an dernier, Michel Assadourian, autre cofondateur, quitt

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :