SFR Presse
Le Figaro
18 février 2020

À Mulhouse, le communautarisme divise les candidats en campagne

Yolande Baldeweck

2 min

QU’EMMANUEL MACRON choisisse Mulhouse pour dénoncer le « séparatisme islamiste » a pour le moins agacé l’équipe sortante. La maire LR Michèle Lutz aurait préféré mettre en avant le renouvellement urbain, avec un centre-ville qui s’est transformé. « Tout n’est pas idéal, mais grâce à la politique de prévention, le dialogue est possible et la situation apaisée », veut croire Jean Rottner, président

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :