SFR Presse
Santé Magazine
4 juillet 2018

La ménopause sous influence.

1 min

Selon une étude britannique menée auprès de 900 femmes, il serait possible de retarder l’âge de la ménopause grâce à l’alimentation. Une consommation élevée et régulière de poisson gras (truite, sardine...), contenant des oméga-3 et des antioxydants, a été associée à une ménopause retardée de 3,3 ans. Leurs nutriments protégeraient plus les ovaires du vieillissement. Journal of Epidemiology and Co

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :