SFR Presse

Violences contre des Roms : l'exécutif dénonce des "dérives"

3 min

Des expéditions punitives après des rumeurs infondées d'enlèvement d'enfants sur les réseaux sociaux: quatre premières personnes vont être présentées mercredi à la justice en Seine-Saint-Denis pour des violences sur des Roms, qualifiées de "dérives inacceptables" par le gouvernement. Trois adultes doivent être jugés en comparution immédiate à Bobigny dans l'après-midi pour des faits de violence et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :