SFR Presse
La Provence
13 septembre 2019

Le cri d’alarme d’Arlette Fructus

2 min

"C’est un problème national qui ne peut pas rester sans réponse. J’en appelle ainsi au président de la République". Hier, Arlette Fructus a lancé un véritable cri d’alarme au sujet de la prise en charge des demandeurs d’asile. Lundi soir, une vingtaine d’entre eux ont été évacués du 36 de la rue Curiol dans le 1er arrondissement (lire nos éditions précédentes) et relogés par Marseille habitat dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :