SFR Presse
Le Figaro
11 octobre 2019

En Tunisie, deux populistes se disputent la présidence

À la veille du second tour, le juriste Kaïs Saïed fait figure de favori face à l’entrepreneur Nabil Karoui, qui a été libéré de prison cette semaine.

Maryline Dumas

4 min

Maryline Dumas
Maryline Dumas

MAGHREB Ils devaient s’affronter vendredi lors d’un débat télévisé inédit en Tunisie. Kaïs Saïed (18,4 % au premier tour) et Nabil Karoui (15,58 %) ont mené une campagne électorale des plus étranges qui n’a vraiment commencé qu’à la libération du second, mercredi. Les Tunisiens n’auront eu que 48 heures - samedi étant jour de silence - pour choisir le nom qu’ils cocheront sur le bulletin dimanche.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :