SFR Presse
L'Express
11 décembre 2018

L’ENGOUEMENT

1 min

Les consommatrices chinoises s’enflamment pour les cosmétiques. De plus en plus sophistiquées et urbaines, elles privilégient les marques de beauté de luxe comme Lancôme, n° 1 dans l’empire du Milieu, et font exploser les ventes sur Internet. « Nous surfons sur un tsunami digital », observe Stéphane Rinderknech, patron de la filiale chinoise de L’Oréal, qui a vu ses commandes en ligne s’envoler, p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :