SFR Presse
Sciences et Avenir
28 juin 2018

Un cerveau vagabond, base de la créativité

1 min

Les représentations de l'artiste en doux rêveur ou du génie « tête en l'air » seraient une réalité scientifique. En effet, la capacité d'un individu à se « perdre dans ses pensées » est associée au « mode par défaut » (RMD) du cerveau ; le réseau cérébral qui s'active lorsqu'on ne fait rien de particulier. Or le bon fonctionnement de ce dernier aurait un rôle majeur dans la créativité artistique o

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :