SFR Presse
L'Union
12 juillet 2019

Mobilisation contre une décision de justice

1 min

Hier, un petit groupe a manifesté devant le tribunal de Reims, pour protester contre la libération d’O., l’adolescente soupçonnée d’avoir orchestré le meurtre de Kévin Chavatte, le 2 juin 2018, à Mourmelon-le-Grand. La jeune fille de 17 ans a été libérée en raison d’un vice de procédure. « Nous demandons que la greffière qui a commis l’erreur ne puisse plus exercer dans la région », a indiqué hier

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :