SFR Presse

« Ma vie dépend de cette pompe »

Diabète Alexandra Rousseau et Sandrine Guerin se battent contre Medtronic. Cette société américaine a décidé d’arrêter la commercialisation d’une pompe à insuline unique en son genre, qu’elle était la seule à fabriquer.

De Notre Correspondant Fabien Paillot À sainte-Soulle

2 min

De Notre Correspondant Fabien Paillot À sainte-Soulle
De Notre Correspondant Fabien Paillot À sainte-Soulle

« Ce que nous promet Medtronic, c’est une fin de vie à petit feu. Ils signent notre arrêt de mort », s’insurge Alexandra Rousseau, 48 ans. Diabétique instable et ingérable depuis l’âge de 16 ans, cette mère de famille s’est vu implanter une pompe à insuline au niveau de l’estomac en 2014. « Jusque-là, je ne vivais plus. Je ne travaillais plus. Je n’osais même plus faire mes courses de peur d’un ma

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :