SFR Presse
Le Figaro
6 janvier 2019

Le tribunal de Lyon juge les silences du cardinal Barbarin

L’archevêque comparaît ce lundi pour « non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs ».

Stéphane Durand-Souffland

2 min

Stéphane Durand-Souffland
Stéphane Durand-Souffland

JUSTICE Le procès du cardinal Philippe Barbarin, 68 ans, s’ouvre ce lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon. Le primat des Gaules répond de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs ainsi que de non-assistance à personnes en péril. Autrement dit, il lui est reproché de n’avoir pas saisi la justice de lourds soupçons de pédophilie pesant sur un prêtre de son ­diocèse, Bernard Prey

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :