SFR Presse
Libération
2 août 2019

«J’ai toujours vu des choses, les morts m’ont toujours parlé»

7 min

2 likes

Si seulement la douleur humaine pouvait se mesurer en chiffres clairs plutôt qu’avec des mots incertains. S’il y avait moyen de savoir combien nous avons souffert, si seulement la douleur avait de la matière et était quantifiable. Tout homme finit un jour ou l’autre par se confronter à l’apesanteur de son passage dans le monde. Certains peuvent le supporter, cela n’a jamais été mon cas. Je ne l’ai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème