SFR Presse
L'Express
25 septembre 2018

Les mains de Manuel Valls

Christophe Barbier

3 min

Christophe Barbier
Christophe Barbier

Vainqueur à Asculum, mais au prix de lourdes pertes, le roi des Molosses s’adresse à ses lieutenants : « Si nous devons remporter une autre victoire sur les Romains, je rentrerai seul à Epire. » Manuel Valls est-il, aujourd’hui, le nouveau Pyrrhus, celui qui laisse trop de forces dans le combat et devra un jour renoncer sans pourtant avoir été vaincu ? Le péril n’est pas ici dans la guérilla des f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :