SFR Presse
Le Télégramme
31 octobre 2019

ÇA GRAFFE À L’EHPAD

1 min

Dans la continuité des activités qui lient les jeunes du foyer d’accueil du Pont-Neuf aux pensionnaires de l’Ehpad de Keraudren, deux graffeurs supervisent en ce moment la peinture d’un mur de l’établissement. Aujourd’hui, les résidents troquent un couloir sombre contre une allée pêchue et « hip-hop » vers le jardin, après quelques coups de pinceau à trois générations. Page 15

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :