SFR Presse
La Dépêche du Midi
22 octobre 2019

Bonnes pratiques

2 min

Entre les copropriétaires et syndics professionnels, c’est un peu « Je t’aime moi non plus ». Car c’est peu dire qu’entre les uns et les autres, les relations sont souvent conflictuelles. Indispensables à la bonne marche des copropriétés, certains syndics prennent, en effet, plus que quelques libertés avec leurs clients. Contrats mal suivis, réactivité aléatoire aux sollicitations des copropriétai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :