SFR Presse
Le Figaro
24 octobre 2019

Dans les services publics, de nombreux signalements

Jean Chichizola

3 min

TROIS SEMAINES après l’attentat de la préfecture de police de Paris, le chantier de la détection de la radicalisation islamiste est plus que jamais à l’ordre du jour. En l’état actuel de l’enquête, Mickaël Harpon était un tueur autoradicalisé n’appartenant pas à un groupe ou une cellule terroriste. Un profil qui rappelle celui de l’auteur de l’attentat de Lyon (14  blessés par une bombe le 24 mai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :