SFR Presse
Courrier Picard
9 avril 2019

Prison ferme pour s’être attaqués à des boucheries

1 min

Deux activistes antispécistes ont été condamnés hier par le tribunal correctionnel de Lille respectivement à dix et six mois de prison ferme pour avoir dégradé ou incendié des boucheries, restaurants ou commerces des Hauts-de-France, deux autres écopant de prison avec sursis. Cette condamnation marque un « point d’arrêt » pour les défenseurs de la cause animale refusant la hiérarchisation entre es

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :