SFR Presse
Le Télégramme
17 décembre 2018

Du Claj au jazz, en passant par Rock sur la Blanche

2 min

Comme beaucoup d’hommes ou de femmes de son âge (54 ans), Thierry Tremintin, sans pour autant verser dans la nostalgie, « regrette l’époque d’avant, quand on pouvait jouer partout ». Celle du Claj (Club de loisirs action jeunesse), de Rock sur la Blanche. Lui qui a « commencé la musique sur le tard, à 24 ans », garde ainsi le souvenir d’un concert des Locataires, premier groupe de Bruno Leroux, pa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :