SFR Presse
Le Figaro
15 mai 2019

Jean-Baptiste Huynh, le goût de l’infini

SUCCÈS  Autodidacte, le photographe franco-vietnamien est actuellement à l’honneur au Musée Guimet avec « Infinis d’Asie ».

Benaïm, Laurence

4 min

Benaïm, Laurence
Benaïm, Laurence

Rechercher « les ciels les plus purs », traquer les mille et une nuances du feu et de la brume, photographier des personnages comme s’il les calligraphiait. Vietnam, Suisse, Espagne, Japon, Pérou, Groenland, Éthiopie, France.. Révélé pour la première fois au public par Régis Wargnier dans le film Indochine (1992), Jean-Baptiste Huynh a gardé sa silhouette de jeune homme et sa passion solaire : rep

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :