SFR Presse
Corse Matin
29 mars 2019

1257

1 min

La coalition internationale antidjihadiste menée par les États-Unis, dont fait partie la France, en Syrie et en Irak a reconnu hier la mort de 1 257 civils au cours des 34 038 frappes aériennes depuis le début de l’opération Inherent Resolve en 2014. L’ONG Airwars, qui recense les victimes civiles de tous les bombardements aériens dans le monde, estime qu’au moins 7.595 civils ont été tués par la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :