SFR Presse

0,4

1 min

C’est, en pourcentage, la croissance canadienne au quatrième trimestre 2018, un chiffre deux fois moindre que celui attendu par les économistes. Ces derniers, s’ils ne parlent pas de récession, s’inquiètent de ce ralentissement qui pourrait coûter cher au Premier ministre, Justin Trudeau, lors des élections législatives d’octobre.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :