SFR Presse

Les commerces cibles de fric frac à répétition

ERIC LAINÉ,elaine@jir.fr

2 min

ERIC LAINÉ,elaine@jir.fr
ERIC LAINÉ,elaine@jir.fr

SAINT-DENIS/SAINTE-MARIE. Les petits malfrats sont eux aussi touchés par la crise du covid-19. Comme il est plus difficile d'entrer chez les particuliers, ils s'ouvrent les portes des commerces, souvent avec peu de succès. Les casseurs à la petite semaine seraient-ils trop gourmands en s'attaquant aux commerçants ? C'est la leçon que l'on pourrait tirer de trois tentatives de vol perpétrées contre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :