SFR Presse
Sciences et Avenir
25 septembre 2018

L'investissement du Royaume-Uni pour une alternative à Galileo

1 min

ESPACE La Première ministre britannique Theresa May a déclaré vouloir investir 92 millions de livres (environ 100 millions d'euros) dans les études de faisabilité d'un système alternatif à Galileo. Après le Brexit, le Royaume-Uni ne devrait plus avoir accès aux signaux cryptés du système de géopositionnement par satellite européen. M. N.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :