SFR Presse
Le Figaro
20 septembre 2018

À l’école d’Anne Teresa De Keersmaeker

DANSE  À l’honneur au Festival d’automne, la chorégraphe ouvre les portes de son royaume singulier à Bruxelles.

Ariane Bavelier

3 min

Ariane Bavelier
Ariane Bavelier

La pelouse est riante. Les frondaisons déjà dorées caressent les fenêtres des belles maisons de l’avenue Van Volxem. Elles sont roses et courbes. Par contraste, les locaux d’Anne Teresa De Keersmaeker tirent une ligne sévère. À droite, dans un petit bâtiment posé comme un morceau de sucre, l’ensemble Ictus, partenaire musical de la chorégraphe. Au fond, à l’opposé, un cube plus imposant loge P.A.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :