SFR Presse
Le Figaro
26 juin 2020

N’oublions pas la vraie vie

Le philosophe et sinologue* s’interroge sur l’état d’esprit de nos contemporains au sortir du confinement.

JF

3 min

JF
JF

Qu’il ait fallu, au début, courir à l’urgence, sauver des vies autant qu’il se pouvait, mettre tout en œuvre pour assurer la survie, était plus que légitime. On aurait pu néanmoins voir le mal arriver et mieux s’y préparer. Fallait-il d’ailleurs fermer les librairies alors que les fromagers restaient ouverts ? Mais après ? Ne sommes-nous pas en train de nous installer, en France, dans le renonc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :