SFR Presse
Libération
22 mai 2020

A Rome, le pape prie pour un sursaut solidaire

Loin de dépeindre le Covid-19 comme un châtiment divin, François a fustigé les choix politiques qui ont rendu le «monde malade».

Bernadette Sauvaget

2 min

Bernadette Sauvaget
Bernadette Sauvaget

En 1522, une terrible épidémie de peste frappe l’Europe, et en particulier Rome. Pour implorer le ciel, de vastes processions sont organisées dans la ville du pape. De quartier en quartier, on marche derrière le crucifix réputé miraculeux de l’église San Marcello al Corso. A l’arrivée devant la basilique Saint-Pierre, l’épidémie prend fin… C’est devant ce crucifix que le pape François est allé pri

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :